5 façons d’économiser en Islande

économiser en Islande

En Islande, le coût de la vie est plutôt élevé par rapport aux autres pays d’Europe. La plupart des touristes doivent louer une voiture pour découvrir ce pays de 103 125 km² (pour comparer la France représente 671 308 km²) et ses magnifiques paysages. Quant est-il de la nourriture ? Manger dans un restaurant islandais coûte très cher. Voici donc mes 5 façons d’économiser de l’argent tout au long de votre séjour en Islande.

1. Acheter de la nourriture chez “BONUS”

Bonus

Ce supermarché est recommandé par les locaux pour leurs tarifs bas et la variété des produits. Préparez-vous un sac de course, si vous ne voulez pas payer pour un sac plastique. On en a quand même acheté un, il est grand, solide et très pratique !

2. Utiliser la carte N1 pour faire le plein dans les stations d’essence N1

Cette carte prépayé peut être utilisée pour faire le plein, mais aussi faire les courses dans les nombreuses supérettes N1. Normalement, vous devriez pouvoir en trouver dans toutes les villes.

Vous pouvez également payer votre plein dans les supérettes N1, mais elles ne sont pas ouvertes 24h/24, dans ce cas vous devriez utiliser votre carte de crédit. C’est pour ça que cette carte est très utile, afin d’éviter les frais de votre banque. Je n’ai pas pris de photo de cette carte, en voici un aperçu :

 

N1 Card

Où acheter la carte N1 : à la supérette dans la station d’essence N1.

Combien ça coûte ? Il y a beaucoup de choix : 5 000, 10 000… couronnes islandaises. Normalement pour une Toyota Yaris, ça coûte 8000-9000 pour avoir le plein d’essence complet.

La carte N1 est-elle remboursable ? Non, ça ne l’est pas. Par contre, vous pouvez demander au staff de vérifier votre solde.

3. Choisir la bonne voiture

Icelandic car

Comme les routes en Islande sont toutes biens, une petite voiture comme une Suzuki Swift ou une Toyota Yaris est vraiment suffisante. La conduite est à la fois plus facile et bien sûr les pleins sont bien moins chers. A moins de vouloir vous rendre sur les routes de catégorie F, un 4×4 ou un super Jeep ne sera pas forcément nécessaire.

Quelle agence de location de voiture choisir ?

Nous avons opté pour une Toyota Yaris chez Blue Car Rental, et nous en avons été très satisfait. Le site de l’agence est très clair sur les tarifs, pour les voitures et les assurances, il n’y a pas de frais cachés. Blue Car Rental propose un large choix de voitures que vous pourrez découvrir ici.

Le service :

  • Lorsque nous les avons contacté pour avoir plus de renseignements, ils nous ont répondu très rapidement (par mail ou Facebook).
  • En cas de tempête, ils nous ont informé par email d’éviter la zone affectée.
  • Ils nous ont récupéré à l’aéroport à l’heure.
  • Cela nous a pris seulement 5 minutes pour remettre la voiture (à 5h30 du matin, avant de prendre l’avion).

La voiture :

Elle était quasiment neuve, nous avons eu aucun problème durant tout le voyage. Le staff nous avait aussi préparé une carte et un guide de voyage sur l’Islande.

4. Rester dans un hôtel qui offre du thé, du café et le thé ou même de la nourriture gratuitement

tea

Comme il fait vraiment froid en Islande, une tasse de café ou de thé ne se refuse pas  Aller dans un café coûte assez cher. Alors, choisir un logement qui offre ces boissons en accès illimité peut vous faire économiser beaucoup d’argent.

A Reykavik, on est resté à Igdlo Guesthouse où il y a même une étagère pour que les clients puissent donner ou prendre de la nourriture gratuitement.

5. Emmener votre serviette et vos claquettes à Blue Lagoon

Blue Lagoon

Pour un ticket standard au Blue Lagoon, cela coûte 35 euros (hors saison : 1er Septembre – 31 Mai) ou 45 euros (haute saison : 1er Juin – 31 Août). Si vous avez besoin de serviettes et de claquettes, vous devrez payer bien plus cher (15 euros supplémentaires avec quelques autres avantages comme une boisson…), alors mieux vaut éviter des frais inutiles 

Voici quelques astuces à savoir à Blue Lagoon :

  • Vous n’avez pas besoin d’emmener de gel douche et d’après-shampooing, parce que ils sont offerts gratuitement dans la salle de bain commune.
  • Ils vendent ces gels douche et après-shampooing (très chers) dans la boutique qu’on doit passer avant la sortie. Alors, si vous voulez les acheter, il vaut mieux essayer ces produits en abondance dans les douches. Si vous pensez que c’est trop cher pour vous, profitez-en bien, c’est gratuit !

N’hésitez pas à partager vos villes préférées en Islande ou vos endroits cachés en commentaire ou sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #‎myhidden+le nom de la ville ou du pays.

Suivez moi sur : Instagram et Facebook 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.